Découvrir Windsor

Environ 5500 Windsoroises et Windsorois habitent aujourd’hui la ville de Windsor. Constituée en 1899 et déployée sur une superficie de près de 14 kilomètres carrés dans la région administrative de l’Estrie, Windsor fait partie de la municipalité régionale de comté du Val-Saint-François, à proximité de Sherbrooke.

Le nom de Windsor, adopté par la ville en 1914, rappelle la ville de Windsor dans le Berkshire en Grande-Bretagne, où l’on trouve une résidence de la famille royale.

Même si la ville a été incorporée en 1899, les premiers colons, en provenance des États-Unis, s’y établirent cent ans plus tôt, et, avant eux, des campements abénaquis étaient dispersés sur le territoire windsorois.

En 1800, le gouverneur général Prescott cède un lopin de terre à Joseph Brown pour le remercier d’avoir servi la patrie. Les colons donnent alors à leur village le nom de Lower Brompton. Le canton de Windsor est ensuite constitué en 1802, lors de la formation des cantons à l’est du Bas-Canada. L’année suivante, deux moulins sont construits au confluent des rivières Saint-François et Watopeka. Le développement est assuré avec l’arrivée, en 1852, de la voie ferrée Montréal-Sherbrooke, desservie par la St. Lawrence & Atlantic Railway Co. En 1855, on construit à Windsor la première usine à pâtes chimiques au Canada et, en 1864, la première poudrière au pays est inaugurée.

De nos jours, on connaît Windsor surtout pour son usine ultramoderne DOMTAR qui produit du papier fin. Avec ses deux parcs industriels où l’on trouve plusieurs entreprises importantes, Windsor est toujours habitée d’un dynamisme économique.