2,6 M$ pour l’extension du réseau de gaz naturel dans le parc d’affaires de la 55

Le gouvernement du Québec accorde une somme de 2,6 M$ à Énergir s.e.c. en guise de contribution pour la réalisation du projet d’extension du réseau de distribution de gaz naturel dans le nouveau Parc d’affaires de la 55, dans la Ville de Windsor. C’est la députée de Richmond, Mme Karine Vallières, qui en a fait l’annonce aujourd’hui au nom du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, M. Pierre Moreau.

Pour les phases 1 et 2 du Parc d’affaires de la 55, une douzaine de clients potentiels sont prévus en plus des clients à convertir sur le tracé retenu. Le projet, dont les volumes sont estimés à 376 000 m³ de gaz naturel, permettra d’éviter l’émission de 151 tonnes de gaz à effet de serre, ce qui représente le retrait de plus de quarante véhicules de nos routes.

Le gaz naturel est une source d’énergie fossile moins émettrice de gaz à effet de serre que les autres sources habituellement utilisées comme le propane, le mazout léger, le mazout lourd ou les huiles usées. Un meilleur accès au gaz naturel permettra aux entreprises d’investir pour améliorer leur efficacité énergétique tout en réduisant leur empreinte carbone.

Un Espace Sarah-Eve-Fontaine à l’image de la jeune femme

Windsor, le 20 juin 2018 – Le 20 juin marquant l’anniversaire du décès de Sarah-Eve Fontaine, la famille de la jeune femme et la Ville de Windsor ont inauguré un espace public en son nom : L’Espace Sarah-Eve-Fontaine.

« Sarah-Eve a marqué sa communauté par sa soif de vivre, mais au-delà de la maladie, elle était très impliquée dans sa communauté. À travers les années, elle a participé à des projets au Centre d’action bénévole, à CIAX et au Tournesol, en plus de ramasser des fonds pour Opérations Enfant Soleil. Elle a marqué sa collectivité, elle demeura parmi nous avec cet espace en son nom », a énoncé la mairesse Sylvie Bureau.

Le nouvel Espace Sarah-Eve-Fontaine, situé en plein cœur de Windsor, sur la rue St-Georges, sera un endroit en mouvement où la collectivité, les volets communautaire et vivant seront mis à l’honneur. Des panneaux d’exposition, des bancs, des jardins collectifs de fines herbes, différentes plants, fleurs et arbres ont été aménagé et permettent de bien profiter du lieu.

« Nous voulons que la population s’approprie l’Espace, ainsi nous pourrons y exposer des photos, des concours de dessins ou même des bricolages scolaires. Sarah-Ève faisait partie intégrante de son milieu, nous voulons que l’endroit reflète ces implications », explique l’initiateur du projet, le conseiller Gaétan Graveline. « En plus, les éléments organiques rappellent l’essence même de la vie. En admirant les œuvres issus de la collectivité, les gens pourront venir collecter des fines herbes, des petits fruits et les fleurs comestibles. »

Pour Annie Lussier, mère de Sarah-Ève Fontaine « que cet espace soit consacré à des projets issus de la communauté, autant dans ses bacs que dans ses expositions, c’est merveilleux. Malgré sa maladie et ses nombreux soins, Sarah-Ève préférait souvent penser aux autres. Un tel endroit reflète sa personnalité. »

INAUGURATION DU PARC CANIN

Windsor, le 11 juin 2018 – La Ville de Windsor a inauguré ce matin un tout nouveau parc canin sur son territoire.

« Plusieurs parcs à chiens ont ouvert ces dernières années dans la région, notamment à Sherbrooke et à Magog. Ici à Windsor, nous avions de plus en plus de demandes des citoyens pour un tel parc. Dès l’automne, nous avons identifié un terrain adéquat et nous avons entrepris les démarches pour ériger les installations », a annoncé la mairesse de la Ville de Windsor, Sylvie Bureau.

Le parc canin de Windsor est situé sur la rue Thomas-Logan, près de la descente de bateau à la rivière Saint-François et du Parc du Vieux-Moulin. Composé de deux espaces, pour petits et pour grands chiens, l’endroit tranquille permettra aux citoyens de passer du bon temps en compagnie de leur animal.

« Plusieurs personnes profitent des sentiers ou des autres parcs pour promener leurs chiens, ici, ils pourront les laisser s’amuser sans laisse, dans un endroit sécuritaire, aménagé spécifiquement pour ça. Les chiens pourront également s’amuser dans les tuyaux de ciment et près de la borne fontaine que nous avons installé », a renchérie Madame Bureau.

À partir d’aujourd’hui, le parc sera ouvert de 6h à 22h et les usagers qui viendront avec leur chien devront avoir 14 ans et plus et avoir le contrôle de leur animal. L’ensemble des règlements du parc canin ont été affiché sur le site. La Ville de Windsor souhaite que les gens profitent de l’endroit, tout en gardant l’endroit propre pour l’ensemble des usagers.

Incident au barrage Windsor

Barrage_et_Centrale_de_la_Domtar_a_Windsor_-_panoramio (1)

Par le biais des médias sociaux, des citoyens ont signalé à la Ville de Windsor qu’un incident était survenu au barrage Windsor durant la journée de mardi, 22 mai 2018.

La Ville de Windsor n’est pas gestionnaire du barrage, nous avons donc avisé les autorités concernées. L’entreprise gestionnaire effectue présentement une enquête interne afin d’évaluer les circonstances et les impacts de cet incident, notamment sur la faune aquatique.

La Ville de Windsor tient à remercier les citoyens qui nous ont sensibilisé à cette situation et pour les gestes qu’ils ont effectué pour la préservation de la faune aquatique.

La Ville de Windsor soutient le Centre d’action bénévole (CAB) et Action Partage

Windsor, le 15 février 2018 – Cette année encore, la Ville de Windsor a choisi de soutenir financièrement le Centre d’action bénévole (CAB) et l’organisme Action Partage. « Parce qu’ils sont au cœur même du tissu social de notre communauté, la Ville de Windsor est fière de soutenir ces deux organismes. Parmi les responsabilités de la Ville, il y a un rôle de soutien envers ses citoyens, ainsi nous partageons les valeurs de solidarité et d’entraide mises de l’avant par le CAB et Action Partage. Grâce à leurs actions, notre collectivité s’en trouve enrichie et plus soudée » a affirmé la mairesse de Windsor Sylvie Bureau.

Une contribution de 3000$ a été remis au CAB de Windsor & régions pour l’organisation de leur souper des bénévoles du 19 avril prochain. En encourageant la participation bénévole, le CAB soutient les proches aidants et les personnes souffrants du cancer. Les services d’aide alimentaire, de clinique d’impôts, de soutien à domicile ou encore la mobilisation vers des activités physiques et culturelles sont rendus possibles grâce à la centaine de personnes qui donnent de leur temps et qui sont coordonnées par l’équipe du CAB de Windsor.

Action Partage Windsor, qui existe depuis plus de 35 ans, est un organisme caritatif qui appui les familles et les personnes de la région. L’organisme offre, entre autres, de l’aide alimentaire et vestimentaire. La contribution de 2000$ de la Ville de Windsor, ainsi que les revenus de leur friperie, situé au sous-sol de la salle des Chevaliers de Colomb du secteur Greenlay, assurent le maintien des services mais surtout contribuent à aider la collectivité.

La Ville de Windsor encourage les citoyens, qui voudraient donner du temps ou des biens, à ne pas hésiter à contacter le Centre d’action bénévole (819-845-5522) et Action Partage (819-845-4822).

Sur les photos : La mairesse de Windsor, Sylvie Bureau, est accompagnée de la directrice du CAB de Windsor, Manon Labrie, et du responsable d’Action Partage, André Cloutier.

IMG_0048 IMG_0046

16 350$ pour les organismes de loisirs

Windsor, le 24 janvier 2018 – Les représentants des organismes de loisirs de la Ville de Windsor sont venus présentés leur bilan, hier soir, devant les élus de la municipalité. Les six organismes qui avaient fait une demande de soutien financier pour l’année 2018 se sont partagés une aide de 16 350$.

« Les bilans étaient très intéressants, nous avons pu en savoir d’avantage sur leur calendrier, leurs tarifs et les différentes compétitions auxquelles nos jeunes font souvent très belles figures. De plus, nous avons rencontré des gens passionnés qui ne comptent pas leurs heures de bénévolat pour soutenir ces activités de loisirs », a mentionné la mairesse Sylvie Bureau.

« Il est tout à fait normal que la Ville soit un partenaire pour ces organismes qui mettent de l’avant une série d’activités pour le développement de nos jeunes. Environ 760 personnes sont d’ailleurs inscrites à une ou l’autre des associations. Les effets positifs de l’implication dans le sport et les loisirs ne sont plus à démontrer. En plus d’avoir des bienfaits sur la santé physique, la participation permet le développement d’habiletés et de passions. Cela a aussi des impacts sur la réussite scolaire, la persévérance, l’esprit d’équipe ou le leadership », a renchérie Mme Bureau.

En plus du chèque qu’ils ont reçu, la division locale des cadets, l’association de hockey mineur, les Scouts, l’association de soccer mineur, l’association de crosse mineure et le club les Patins d’argent profitent des différentes installations de la Ville : terrains, aréna, espaces dédiés au centre sportif, bâtiment au soccer et locaux au Centre communautaire René-Lévesque.

INVESTISSEMENT MAJEUR AU CENTRE SPORTIF J-A LEMAY DE WINDSOR

Le 15 janvier 2018. -  Pour assurer la pérennité d’un aréna de la région de l’Estrie, le Gouvernement du Québec annonce un soutien financier pouvant atteindre 592 542 $. Ce montant a été accordé à la Ville de Windsor dans le cadre du Programme de soutien pour le remplacement ou la modification des systèmes de réfrigération fonctionnant aux gaz R-12 ou R-22 : arénas et centres de curling.

Le projet totalisant 1,3 millions de dollars consiste notamment à remplacer le système de réfrigération existant du Centre J. A. Lemay par un nouveau système qui fonctionne avec un réfrigérant synthétique de nouvelle génération et à installer des équipements de récupération de chaleur. La Ville ouvrira, au courant des prochains mois, la soumission qui permettra de réaliser les travaux au courant de l’été 2019.

« Cet investissement majeur, qui vise à moderniser les installations du Centre J. A. Lemay, est une excellente nouvelle pour Windsor, mais également pour les citoyens de l’ensemble de la MRC du Val-Saint-François. Le Centre J. A. Lemay est un endroit très fréquenté par les jeunes, les adolescents de même que par les adultes que ce soit pour le hockey ou le patinage. Si les nombreux bienfaits associés à la pratique régulière de sports, d’activités physiques et de loisirs ne sont plus à démontrer, il en va de même pour les bénéfices sociaux issus des rencontres se passant lors des activités sportives et de loisirs.  Je me réjouis que notre population puisse continuer de profiter d’infrastructures de premier plan qui répondent à ses besoins et ainsi poursuivre leur participation active à la vie de la communauté windsoroise. Cette aide financière démontre hors de tout doute l’importance que notre gouvernement accorde à l’adoption d’un mode de vie physiquement actif dans un cadre sain et sécuritaire. » - Karine Vallières, députée de Richmond et adjointe parlementaire du premier ministre (volet jeunesse)

« La Ville de Windsor se réjouit des investissements qui seront fait pour le changement de réfrigérant sur la surface glacée du Centre sportif J-A Lemay. Ce projet, nécessaire et obligatoire, permettra de maintenir les services à l’aréna en se dotant d’un système respectant les normes environnementales et assurant la sécurité des usagers. » - Sylvie Bureau, mairesse de la Ville de Windsor

INAUGURATION DE LA CASERNE DE WINDSOR

Windsor, le 20 décembre 2017. – Le gouvernement du Québec est fier d’avoir contribué à l’agrandissement de la caserne de pompiers de Windsor, l’une des deux casernes de la Régie intermunicipale des incendies de la région de Windsor. Cette infrastructure permet à la fois d’assurer la pérennité des services municipaux et d’offrir au personnel en sécurité incendie un environnement sécuritaire et conforme aux normes en vigueur.
La députée de Richmond et adjointe parlementaire du premier ministre (volet jeunesse), Mme Karine Vallières, profite de l’inauguration de la nouvelle caserne de pompiers pour annoncer qu’une aide financière gouvernementale de près de 210 000 $ a été octroyée à ce projet. La Ville a complété le financement, pour un investissement provincial-municipal de plus de 322 000 $.
Citations :
« Je suis fière de cette collaboration entre le gouvernement du Québec et la Ville de Windsor, d’autant que les municipalités de Windsor, de Saint-François-Xavier-de-Brompton et de Val-Joli collaborent énormément depuis quelques années dans le but d’offrir le meilleur service de sécurité incendie à leurs citoyens. Les travaux ont permis de combler un besoin en matière d’espace et d’offrir aux pompiers un lieu de travail plus commode. La Régie intermunicipale des incendies de Windsor sert un bassin de 9 233 citoyens, et ce, au mieux des intérêts de la population de la circonscription de Richmond. »
Karine Vallières, députée de Richmond et adjointe parlementaire du premier ministre (volet jeunesse)
« Je me réjouis du soutien financier accordé par notre gouvernement à la réalisation de ce projet important pour la région. Cette caserne réaménagée améliorera l’efficacité des interventions en sécurité incendie, au bénéfice de la population locale et régionale. »
Luc Fortin, député de Sherbrooke, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de l’Estrie
« Le gouvernement du Québec investit dans toutes les régions pour assurer leur vitalité et leur développement. Il s’agit d’une priorité qui se traduit notamment par un soutien aux municipalités dans la concrétisation de leurs projets d’infrastructures publiques. »
Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal
« La Ville de Windsor se réjouit de l’agrandissement de la caserne de pompiers, qui permet d’offrir à ses employés des installations plus spacieuses et sécuritaires et de loger l’ensemble de la flotte, ce qui facilitera la logistique lors des opérations. »
Sylvie Bureau, mairesse de Windsor

WINDSOR OPTE POUR LA GRATUITÉ À SA BIBLIOTHÈQUE

Windsor, le 11 décembre 2017 – Dans son processus budgétaire, la Ville de Windsor a déjà confirmé, que dès le 1er janvier 2018, elle offrirait l’abonnement gratuit à la bibliothèque municipale Patrick-Dignan pour ses résidents et ceux des municipalités concernées par l’entente de services (Saint-François-Xavier-de-Brompton et Val-Joli).

« La Ville de Windsor encourage la lecture et l’éducation, l’abonnement gratuit à la bibliothèque est un incitatif en ce sens. Ainsi, nous avons rencontré les municipalités voisines pour pallier à la perte de revenu relative aux abonnements. Chaque municipalité pourrait payer sa juste part afin de permettre à ses citoyens de bien profiter des services de la bibliothèque » a mentionné la mairesse de Windsor, Sylvie Bureau.

Les frais d’abonnement continueront toutefois d’être chargés aux non-résidents. Les frais de retard pour certains types de documents (passant de 0.10$ à 0.50$) et de réservation (de 0.25$ à 0.50$), notamment, ont été révisé. Parmi les nouveautés 2018, la bibliothèque sera dotée d’un réseau WiFi gratuit pour les visiteurs.

« Chaque année, la bibliothèque de Windsor se classe au haut de la liste de toutes les catégories parmi les bibliothèques publiques de l’Estrie. Des citoyens de Richmond, d’Asbestos et des Sherbrooke viennent à notre bibliothèque parce que les services que nous y offrons sont excellents autant au niveau des documents disponibles que dans les services eux-mêmes. Nous voulons poursuivre en ce sens » a énoncé madame Bureau.

Le ministère de la Culture et des communications continuera d’offrir une contribution pour l’achat de livre et la Ville de Windsor s’est toujours engagée à investir au moins l’équivalent à ce niveau. C’est plus de 60 000$ de livres et documents achetés chaque année qui rendent la collection actuelle et intéressante.

Quant à l’agrandissement de la bibliothèque Patrick-Dignan, la Ville de Windsor a déposé une première version de son projet au ministère. Les évaluations architecturales seront faites dans les prochains mois afin que le processus suive son cours.

INAUGURATION DU PARC D’AFFAIRES DE LA 55

Windsor, le 14 novembre 2017 – Accompagné des premiers entrepreneurs à venir s’établir dans le nouveau secteur industriel, la Ville de Windsor et le Comité de développement économique de Windsor (CDEW) sont fiers d’inaugurer leur nouveau Parc d’affaires de la 55.

« Dans un souci de poursuivre la diversification économique de son territoire, la Ville de Windsor a mis sur pied le Comité de développement économique et lancée le projet du Parc d’affaires de la 55. C’est avec enthousiasme que nous inaugurons officiellement ce secteur commercial et industriel.  Nous pouvons déjà dire que le Parc de la 55 atteint ses objectifs de rétention des entreprises locales et d’attraction de nouvelles entreprises » a annoncé la mairesse de la Ville de Windsor, Sylvie Bureau.

« Nous vous présentons le nouveau secteur industriel du parc d’affaires de la 55. Le zonage de ce secteur industriel léger a la particularité de permettre les magasins d’usines, caractéristiques qui saura plaire, nous en sommes convaincu, aux entreprises, attirées particulièrement par la magnifique vitrine autoroutière. Trois entreprises ont déjà choisi le Parc d’affaires de la 55 et nous négocions présentement pour l’arrivée d’industriels régionaux et nationaux » a mentionné Yvon Paquin, président du CDEW.

L’entreprise Profusion, déjà présente à Windsor, vient d’acquérir un terrain qui permettra l’expansion de l’entreprise. « Mon entreprise est en pleine croissance, j’ai senti une grande volonté du CDEW pour que je demeure ici. Je suis fier d’annoncer l’investissement de 1,1 millions de dollars pour un nouvel édifice dans ce parc industriel » a renchéri le propriétaire de Profusion, Gaétan Pélissier.

Le groupe Laroche, bien connu en Estrie, a quant à lui acheté la presque totalité des terrains commerciaux à l’entrée du parc afin de construire un complexe commercial d’envergure. La compagnie Gestion Pro-Diesel a également choisi, en septembre, ce parc d’affaires pour construire dès le printemps 2018 une bâtisse de 5000 pieds carrés.

« Pour la Ville de Windsor et ses citoyens, le Parc de la 55 bonifiera l’offre commerciale locale et comblera une partie du déficit commercial. Avec une offre de service complète, adaptée aux besoins locaux, c’est l’ensemble de notre collectivité qui profitera des retombées économiques et de la création d’emplois », a conclu la mairesse de la Ville de Windsor, Sylvie Bureau. 

IMG_5951 RUBAN-1 FB