Windsor partenaire de la persévérance scolaire

Sans titre (3)

Les représentants de la Ville de Windsor se sont rendus à l’École secondaire du Tournesol dans le cadre des Journées annuelles de la persévérance scolaire.

Le corps professoral a choisi, par vote secret, des élèves de chacun des niveaux s’étant démarqués sur le volet de la persévérance. Les élus municipaux tenaient à rencontrer ces jeunes et à leur remettre des certificats pour leur efforts dans leurs études et pour leur engagement scolaire. La Ville de Windsor en a également profité pour souligner l’apport de la Coopérative alimentaire du Tournesol.

« Depuis que la région de l’Estrie a fait de la lutte au décrochage scolaire une de ses priorités, les jeunes sont de plus en plus nombreux à persévérer. La prévention du décrochage n’est pas une problématique exclusive au monde scolaire, il s’agit d’un enjeu de développement socioéconomique. Il faut s’en préoccuper collectivement. Chaque geste compte, c’est pourquoi la Ville de Windsor tient à souligner annuellement les jeunes dans leurs implications et leurs efforts académiques », a mentionné la mairesse Sylvie Bureau.

Cette action municipale cadre exactement dans le thème annuel des Journées de la persévérance scolaire « Nos gestes, un plus pour leur réussite ».

Lors de la dernière séance du conseil municipal, les élus de Windsor avaient d’ailleurs adopté une résolution mentionnant :

Que la Ville de Windsor proclame que les 11, 12, 13, 14 et 15 février 2019, comme étant les Journées de la persévérance scolaire dans notre ville.

Que la Ville de Windsor appuie le Projet Partenaires pour la réussite éducative et l’ensemble des partenaires mobilisés autour de la lutte au décrochage – dont les acteurs des milieux de l’éducation, de la politique, du développement local et régional, de la santé, de la recherche, de la santé, du communautaire, de la petite enfance, des médias et des affaires – afin de faire de l’Estrie une région qui valorise l’éducation comme un véritable levier de développement pour ses communautés.

Windsor se dote d’un règlement sur les poulaillers urbains

Lors de la rencontre du conseil municipal tenue hier soir (4 février 2019), la Ville de Windsor a emboîté le pas de plusieurs municipalités du Québec en modifiant son règlement de zonage afin de permettre l’élevage ou la garde de poules à des fins personnelles, en milieu urbain et selon certaines conditions.

« Nous savons que plusieurs citoyens du territoire possèdent des poulaillers urbains, nous souhaitions ajuster notre règlement de zonage afin d’encadrer la situation, en tout respect pour la volonté des propriétaires et de leurs voisinages, » a mentionné la mairesse Sylvie Bureau.

En résumé, le nouveau règlement défini les termes « enclos » et « poulailler urbain », il en spécifie l’implantation et défini les dimensions des aménagements. L’élevage ou la garde de poules à des fins personnelles sera permis dans l’ensemble des zones résidentielles autorisant déjà l’usage unifamilial isolé. Le terrain devra avoir une superficie minimale de 1100 m2 (11 840 pi2) et un maximum de 3 poules sera permis par terrain. Les poules devront demeurées à l’intérieur du poulailler ou de l’enclos et aucune odeur ne devra être perceptible aux limites du terrain. Enfin, les activités commerciales (vente d’œufs, de viande, de fumier, etc.) sont prohibées et l’abattage des poules devra se faire par un abattoir agréé ou un vétérinaire.

Ce changement de règlement entrera en vigueur le 13 février 2019. Les citoyens qui désireront avoir un poulailler urbain devront faire une demande de permis à cet effet. Pour plus d’information sur ce changement de règlement, les citoyens peuvent contacter Emmanuelle Lescault, inspectrice en bâtiment au 819-845-7888 poste 326.

FERMETURE DE LA RUE PRINCIPALE SUD

Nous désirons informer la population que la Ville de Windsor devra effectuer la réparation d’un bris majeur sur la conduite d’eau potable face au 89 rue Principale Sud.Un détour sera mis en place durant la période des travaux.

Ce détour sera effectif à compter du 31 janvier 7h jusqu’au 1er février 16h, au plus tard.

La rue Principale Sud étant fermée sur une section, le détour se fera par les rues Stanley, Saint-Jean et Saint-Antoine.

détour janvier2019

 

AVIS INTERRUPTION DE L’ALIMENTATION EN EAU POTABLE

Par le fait même, veuillez prendre note que, pour ce secteur (4 bâtiments où les citoyens ont déjà été informé), l’alimentation en eau potable sera interrompue : jeudi le 31 janvier 2019 à compter de 7h

Nous nous excusons des inconvénients que ces travaux occasionneront.

Début des travaux à l’usine de filtration

IMG_6898 - copie

 

La Ville de Windsor tient à informer la population que les travaux de mise aux normes de l’usine de filtration vont débuter prochainement. Ces travaux devraient d’ailleurs s’échelonner sur l’ensemble de l’année 2019.

La mise aux normes de l’usine de filtration comprendra notamment un changement de procédés dans le traitement de l’eau potable et l’ajout de bassins. Parallèlement à ces travaux, une nouvelle prise d’eau sera aménagée près du Poste Charles. L’ajout d’un nouveau système de filtration et d’élimination des bactéries par ultraviolet procureront une meilleure efficacité de traitement et amélioreront la qualité de l’eau potable.

Les premiers travaux seront effectués dans l’une des deux réserves d’eau potable de l’usine. Notre objectif est d’effectuer les travaux tout en maintenant les activités de filtration et de production d’eau potable. Toutefois, étant donné que les travaux entrepris dans l’une des réserves peuvent avoir des conséquences sur le traitement à court terme, il se pourrait que des avis d’ébullition soient nécessaires. Bien évidemment, la population sera avertie le cas échéant.

Entre temps, pour les prochains mois, les autorités municipales demandent la collaboration des citoyens afin de réduire la consommation d’eau potable et ainsi diminuer les facteurs de risque et assurer la qualité et la quantité d’eau distribuée. Voici quelques exemples d’actions qui peuvent permettre de réduire la consommation d’eau potable :

  • Écourter la durée des douches
  • Diminuer le niveau d’eau lorsque vous remplissez la baignoire
  • Diminuer le niveau de l’eau dans la cuve de votre laveuse lorsque vous faites la lessive
  • Éviter de laver votre voiture ou d’arroser le gazon
  • Remonter le niveau de la piscine pendant la nuit

Rappelons que ces réalisations se feront aux coûts d’environ 12,4 millions de dollars, financé à l’ordre de 7,5 M$ par le programme PRIMEAU du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation du Québec, en plus d’une contribution pouvant aller jusqu’à 2,4$ MS provenant de la taxe sur l’essence.

La Ville de Windsor tiendra la population informée durant les différentes étapes des travaux.

Un budget responsable avec des hausses de taxes sous le coût de la vie

Windsor, le 18 décembre 2018 – Le Conseil municipal de la Ville de Windsor a adopté lors de sa séance extraordinaire du lundi 17 décembre son budget de fonctionnement pour l’année 2019 et son Plan triennal d’immobilisations 2019-2020-2021.

« Le Conseil municipal souhaitait à la fois continuer d’améliorer les services à la population, tout en contrôlant les dépenses et la dette à long terme. Cette année, malgré des projets importants en infrastructure, nous réussissons à contenir les hausses des taxes sous l’augmentation du coût de la vie, » a mentionné avec fierté la mairesse Sylvie Bureau.

Globalement, le budget 2019 comporte une hausse moyenne de la taxe foncière résidentielle de 1,38 % (par rapport à 1,78% de l’inflation). Du côté des tarifs, seul le tarif pour le service des ordures sera augmenté de 19$ par unité de logement afin de s’ajuster à l’augmentation des coûts du service. Ce montant n’avait pas été augmenté au cours des sept dernières années, soit depuis 2012.

« Concrètement, pour une résidence moyenne de 175 000$, il s’agira d’une augmentation de 43$, soit environ 11$ par paiement, » a énoncé Mme Bureau.

Revenus et dépenses

Plus en détails, le budget prévoit des revenus de 9 265 500 $, en hausse de 1% par rapport à 2018. De leur côté, les dépenses de fonctionnement totales seront de 8 198 590$. Une hausse de 3,1% qui est attribuable notamment à l’inflation et à la hausse des quotes-parts.

Par ailleurs, tel que mentionné, la Ville maintient ses orientations en matière d’investissement, de projets de développement et dans la mise à niveau de son réseau routier. À ce titre, le Programme triennal d’immobilisations prévoit des investissements de l’ordre de 15,6 millions en 2019, dont un peu plus de 8,4 millions proviennent de subventions. Les principaux projets d’investissement prévus en 2019 sont la mise aux normes de l’usine de filtration d’eau potable (12,5 millions) et le changement du système de réfrigération du Centre J-A. Lemay (1 000 000 $).

WINDSOR: la petite ville qui en offre gros

CAPITALES STUDIO – 18 septembre 2018 – On associe souvent Windsor à la papetière Domtar, mais le tissu économique de la ville est bien plus varié ! «Domtar est évidemment un fleuron et un grand partenaire, mais nous comptons également sur plusieurs autres belles entreprises», rappelle la mairesse, Sylvie Bureau.

Le Parc d’affaires de la 55 témoigne de ce dynamisme. Inauguré en novembre, ce secteur industriel léger compte déjà sur de nouvelles entreprises, et d’autres sont à venir. Quant au Groupe Laroche, bien connu en Estrie, il a acheté la presque totalité des terrains commerciaux à l’entrée du parc afin de construire un complexe commercial d’envergure. «Le gouvernement n’a pas hésité à investir pour l’extension du réseau de distribution de gaz naturel, un beau vote de con­fiance pour notre projet. Nous proposons ainsi aux industriels toutes les infrastructures nécessaires: aqueduc, égoût, fibre optique, etc.»

Le nouveau bâtiment de l’entreprise Profusion sera construit dans le Parc d’affaires de la 55.

Par sa situation géographique, le Parc offre non seulement une vitrine de choix aux industries, mais il permet aussi de dévier une partie du trafic lourd du centre-ville. La Ville propose également plusieurs incitatifs fiscaux pour encourager la venue d’entreprises ou soutenir celles en croissance. Par ailleurs, Windsor compte sur un centre de formation professionnelle réputé, ce qui contribue à former sur place une main-d’œuvre qualifiée.

Très axée sur l’humain, Windsor s’investit beaucoup dans le bien-être de ses citoyens. Que ce soit par des représentations auprès de certaines instances, des appuis ou de l’aide financière, elle travaille fort à maintenir ou à offrir des services. «On s’est notamment battu pour maintenir une petite salle d’urgence; nous sommes la seule ville de la MRC du Val-Saint-François à avoir ce service. À la construction du nouveau complexe abritant l’hôtel de Ville, on tenait à y inclure un espace pour une clinique médicale. La Ville s’est aussi beaucoup engagée dans le projet qui a permis, il a quelques années, la construction d’une grande résidence pour aînés, afin que nos citoyens puissent rester dans leur patelin. Autre exemple : on a soutenu le Centre de répit Théo Vallières, un centre pour adolescents et jeunes adultes atteints d’une déficience intellectuelle légère et moyenne. On a donc beaucoup à offrir pour une ville de 5500 habitants. (suite)

La salle du conseil municipal au nom de Louis-St-Laurent

Avant la séance régulière du conseil municipal du 9 juillet, la Ville de Windsor a officialisé la nouvelle appellation de sa salle de conseil à l’Hôtel de Ville, cette salle portera maintenant le nom de « Salle du conseil Louis-St-Laurent »

« Durant plus de 20 ans, Monsieur St-Laurent a été actif au sein du conseil municipal. Après son décès en début d’année, nous avons réfléchi sur la façon dont nous pourrions lui rendre hommage. C’est à l’Hôtel de Ville qu’il a fait sa marque, nommer la salle du conseil en son nom allait donc de soi. » a mentionné la mairesse Sylvie Bureau.

Louis St-Laurent a siégé au conseil municipal de 1983 à 1999 à titre de conseiller, puis comme maire de 1999 à 2004. Il aimait « sa » ville, c’était son chez lui. Avec cet honneur, son apport à la Ville de Windsor sera à jamais reconnu.

En présence des membres de la famille St-Laurent, les élus ont dévoilé une plaque qui sera installée au haut de la porte d’entrée de la « Salle du conseil Louis St-Laurent ».

Des cadets de la SQ au service de la population de Windsor

Ne soyez pas surpris de croiser deux cadets de la Sûreté du Québec sur le territoire de Windsor durant l’été. La Ville de Windsor participe au Programme de cadets que la SQ a mis de l’avant à travers le Québec.

Encadrés par le bureau de la Sûreté du Québec du Val-Saint-François, Maude Couture et Jacob Bélair, étudiants en technique policière, profiteront de ce travail enrichissant pour compléter leur formation et sensibiliser la population sur l’application de lois et règlements. Les cadets seront donc présents dans les parcs et les pistes cyclables, tout en assurant une surveillance dans les quartiers, dans les commerces et lors des événements locaux.

La Ville de Windsor a décidé d’adhérer à ce programme pour permettre aux jeunes de la région d’avoir une réelle expérience sur le terrain et pour assurer une sensibilisation de façon quotidienne auprès de la population.

2,6 M$ pour l’extension du réseau de gaz naturel dans le parc d’affaires de la 55

Le gouvernement du Québec accorde une somme de 2,6 M$ à Énergir s.e.c. en guise de contribution pour la réalisation du projet d’extension du réseau de distribution de gaz naturel dans le nouveau Parc d’affaires de la 55, dans la Ville de Windsor. C’est la députée de Richmond, Mme Karine Vallières, qui en a fait l’annonce aujourd’hui au nom du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, M. Pierre Moreau.

Pour les phases 1 et 2 du Parc d’affaires de la 55, une douzaine de clients potentiels sont prévus en plus des clients à convertir sur le tracé retenu. Le projet, dont les volumes sont estimés à 376 000 m³ de gaz naturel, permettra d’éviter l’émission de 151 tonnes de gaz à effet de serre, ce qui représente le retrait de plus de quarante véhicules de nos routes.

Le gaz naturel est une source d’énergie fossile moins émettrice de gaz à effet de serre que les autres sources habituellement utilisées comme le propane, le mazout léger, le mazout lourd ou les huiles usées. Un meilleur accès au gaz naturel permettra aux entreprises d’investir pour améliorer leur efficacité énergétique tout en réduisant leur empreinte carbone.

Un Espace Sarah-Eve-Fontaine à l’image de la jeune femme

Windsor, le 20 juin 2018 – Le 20 juin marquant l’anniversaire du décès de Sarah-Eve Fontaine, la famille de la jeune femme et la Ville de Windsor ont inauguré un espace public en son nom : L’Espace Sarah-Eve-Fontaine.

« Sarah-Eve a marqué sa communauté par sa soif de vivre, mais au-delà de la maladie, elle était très impliquée dans sa communauté. À travers les années, elle a participé à des projets au Centre d’action bénévole, à CIAX et au Tournesol, en plus de ramasser des fonds pour Opérations Enfant Soleil. Elle a marqué sa collectivité, elle demeura parmi nous avec cet espace en son nom », a énoncé la mairesse Sylvie Bureau.

Le nouvel Espace Sarah-Eve-Fontaine, situé en plein cœur de Windsor, sur la rue St-Georges, sera un endroit en mouvement où la collectivité, les volets communautaire et vivant seront mis à l’honneur. Des panneaux d’exposition, des bancs, des jardins collectifs de fines herbes, différentes plants, fleurs et arbres ont été aménagé et permettent de bien profiter du lieu.

« Nous voulons que la population s’approprie l’Espace, ainsi nous pourrons y exposer des photos, des concours de dessins ou même des bricolages scolaires. Sarah-Ève faisait partie intégrante de son milieu, nous voulons que l’endroit reflète ces implications », explique l’initiateur du projet, le conseiller Gaétan Graveline. « En plus, les éléments organiques rappellent l’essence même de la vie. En admirant les œuvres issus de la collectivité, les gens pourront venir collecter des fines herbes, des petits fruits et les fleurs comestibles. »

Pour Annie Lussier, mère de Sarah-Ève Fontaine « que cet espace soit consacré à des projets issus de la communauté, autant dans ses bacs que dans ses expositions, c’est merveilleux. Malgré sa maladie et ses nombreux soins, Sarah-Ève préférait souvent penser aux autres. Un tel endroit reflète sa personnalité. »