fbpx

Le Val-Saint-François adopte le premier Plan régional des milieux humides et hydriques (PRMHH) en Estrie

14 octobre 2022

C’est lors de la séance régulière du 20 septembre dernier que le conseil de la MRC du Val-Saint-François a adopté le premier plan régional des milieux humides et hydriques (PRMHH) pour le Val-Saint-François, le premier PRMHH adopté en Estrie.

L’adoption du PRMHH fait suite à la nouvelle obligation gouvernementale en vertu de la Loi concernant la conservation des milieux humides et hydriques. Ce plan est le fruit d’un travail collectif réalisé sur une période de près de 20 mois où le personnel de la MRC ainsi que les partenaires du milieu se sont grandement impliqués dans la réalisation de ce projet colossal.

« Les milieux humides et hydriques occupent une superficie de 25 996 ha, soit 18,2% du territoire du Val-Saint-François. Avec ce plan, la MRC et ses municipalités membres sont fières de contribuer à la préservation de notre environnement et de nos milieux humides et hydriques et d’avoir surpassé la cible de conservation fixée, en atteignant 35%. », précise Monsieur Cayer, maire de Stoke et préfet de la MRC du Val-Saint-François.

Les milieux humides et hydriques (MHH) détiennent des fonctions écologiques importantes et rendent des services qui créer de réels bienfaits pour l’environnement et pour la collectivité. Ils sont des richesses naturelles importantes à préserver nous permettant d’être plus résilients face aux changements climatiques. Dans le Val-Saint-François, nous trouvons une bonne qualité et quantité d’eau, mais comme toutes ressources, rien n’est acquis. Nous devons collectivement préserver les MHH pour assurer que cette ressource sera toujours de qualité et en quantité suffisante pour les générations futures.

« Pour les 10 années à venir, la MRC s’engage dans la mise en œuvre de son plan et ainsi contribuer efficacement à la préservation en répondant aux enjeux identifiés pour notre territoire.

Plusieurs actions sont proposées afin de sauvegarder et minimiser la destruction et la perte des milieux humides et hydriques et ainsi éviter un coût écologique pour la collectivité et tendre vers un objectif d’aucune perte nette de milieux humides et hydriques. Notre priorité avec ce plan est d’assurer une meilleure qualité de l’eau, un accès en quantité suffisante, en plus de voir à la conservation de la richesse biologique et la biodiversité sur le territoire. », affirme monsieur Cayer.

L’élaboration du PRMHH de la MRC du Val-Saint-François est le résultat d’un travail concerté et réalisé avec la collaboration d’organismes experts du territoire estrien. La sélection des milieux humides et hydriques fut un exercice rigoureux qui s’est fait de façon réfléchie et suivant une démarche scientifique précise. « La méthode de sélection utilisée a été travaillée et recommandée par le comité technique du PRMHH, composé de plusieurs experts de différents milieux, tels qu’agricole, forestier, économique, conservation de la biodiversité, etc., et le comité d’aménagement de la MRC. Il s’agit d’une méthode rigoureuse, basée sur des critères scientifiques, et sur la volonté des acteurs du milieu exprimé lors des ateliers de consultation. », explique Karine Bonneville, responsable de l’Aménagement et de l’Urbanisme à la MRC du Val-Saint-François.

La MRC du Val-Saint-François compte maintenant avec un plan d’action pour la sauvegarde de certains milieux humides et hydriques d’intérêt à la préservation, autour de six enjeux de son territoire sur lesquels travailler durant les 10 prochaines années. « Dans ce plan, on y retrouve de l’information détaillée sur les milieux humides et hydriques de notre territoire, leurs localisations, leurs fonctions exercées, le diagnostic complet permettant d’appuyer les enjeux identifiés, la méthodologie appliquée pour sélectionner les milieux humides et hydriques d’intérêt à la conservation et finalement le plan d’action incluant nos mesures d’intervention pour atteindre les objectifs fixés. », confirme Geneviève Giasson, directrice générale à la MRC du Val-Saint-François.

Le plan a été déposé pour analyse au ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC). Les propriétaires qui ont des MHH identifiés à la préservation seront rencontrés en début d’année 2023 afin de répondre à leurs questions.

Pour en savoir plus sur le PRMHH de la MRC du Val-Saint-François, la population est invitée à consulter la démarche, le plan et la carte interactive en visitant le site Internet de la MRC à www.val-saint-francois.qc.ca/services/plan-regional-des-milieux-humides-et-hydriques/, ou communiquer avec l’équipe de l’Aménagement et de l’urbanisme à prmhh@val-saint-francois.qc.ca.